Interprétation des rêves - Théâtre poétique - Méditation


Ateliers d'interprétation des rêves

Ateliers de week-end : (3 séminaires par an)

N°1 – Présentation et méthodologie – La psychologie œdipienne et familiale et karmique – Le symbolisme – Le Transfert et le Contre transfert - Les langages du rêve:
• La psychologie œdipienne et familiale et karmique :
Elle consiste à rechercher dans une série de rêves les événements importants et significatifs qui se sont déroulés dans l’enfance. Ils apparaissent parfois clairement mais le plus souvent de manière symbolique. Il y a des rêves de conception, de vie intra-utérine, de naissance (phase ombilicale) ; de phase anale, de phase orale. Ces rêves concernent la vie préœdipienne. Puis il y a les rêves de la phase œdipienne et post-œdipienne. Tous ces rêves montrent le conditionnement familial de l’enfance qui continue à influencer le rêveur (qui n’en est pas conscient) à l’âge adulte. De rêve en rêve la structure œdipienne et familiale, c’est à dire le type de profil psychologique dû à l’influence du milieu familial dans l’enfance, se transforme favorablement. 

N°2 – La Quête de l’Androgynat :
• L’étude de la structure de la vie familiale actuelle (le couple de la réalité et la famille : 
Elle consiste à étudier les relations entre les deux partenaires d’un couple (la plus petite unité familiale) et leurs enfants). Cette structure devient plus complexe s’il y a eu plusieurs vies de couple, des enfants avec plusieurs partenaires, des personnes vivant avec l’unité familiale parents/enfants (grands-parents, ex-conjoints, oncles, tantes, enfants adoptifs, etc.).
A travers l’interprétation des rêves le sujet va comprendre peu à peu comment réparer les dysharmonies, il va lire les progrès constants vers un équilibre meilleur. Les situations différentes entre les hommes et les femmes progressent continuellement vers l’unification du couple (quête de L’Androgynat).
• Couple intérieur : 
La quête de l’androgynat : les hommes, les animaux mâles, les symboles masculins, codent l’animus du rêveur ; les femmes, les animaux femelles, les symboles féminins, codent l’anima. L’unification masculin/féminin a été largement traitée dans l’œuvre de C.G. Jung : par le processus d’individuation le sujet tend vers une conciliation des opposés, une unification des complémentaires. Ce processus souvent difficile consiste en la métamorphose de la fusion imparfaite (entre l’anima et l’animus) en unité harmonieuse. La fusion se présente comme une fausse unité, un amour imparfait non détaché du besoin. L’unité conduit à l’amour parfait et par conséquent détaché du besoin.
L’individuation consiste en une réflexion, un maniement intelligent du paradoxe, conduisant à l’unité animus/anima. Dans les rêves la fusion et l’unité prennent des images semblables ; pour les différencier il faut étudier les progrès intervenus dans la vie diurne du rêveur.
Il suffit d’appliquer cette grille de lecture :
1°) fusion ? unité
2°) fusion ? opposition ?  individuation ? unité (androgynat du couple ou bien androgynat intérieur).
• Sexualité : 
Elle se présente sous deux formes différentes : 
a) elle code la vie sexuelle du sujet. Si c’est nécessaire la guérison progressive du rêveur grâce à la thérapie peut être lue dans les rêves. Sans l’aide d’un analyste la guérison s’obtient plus rarement ou alors elle est plus lente.
Pour bien comprendre cette structure il faut savoir reconnaître les symboles sexuels masculins et féminins ainsi que ceux concernant le rapport amoureux.
b) Elle code l’unification anima/animus (pénis/vagin) et la création progressive de l’enfant symbolique (voire de l’enfant divin). Tout progrès, dans quelque domaine que ce soit, est codé par cette symbolique sexuelle qui n’est pas obligatoirement  en rapport direct avec le type de vie sexuelle du sujet.
• Le Transfert et le Contre transfert :
Elle concerne les personnes en analyse ou en thérapie. Le rêveur peut essayer de voir dans son rêve ce qu’il projette sur l’analyste de ses relations à la mère ou au père et ce qu’il perçoit réellement de son analyste. L’analysé va comprendre sa relation avec son analyste en fonction de sa structure psychologique de l’enfance. L’analyste  peut lire dans ses rêves les relations entre ses analysés et faire ainsi progresser son contre-transfert.
• Les langages du rêve : 
Etude du langage codé des rêves (étude phonétique  et kabbalistique).

N°3 – L’énergétique du rêve (physiologie subtile) :
• L’étude de la structure physiologique du corps subtil et énergétique :
Issue de l’acupuncture chinoise, du yoga, de la métaphysique de l’Inde (centres et courants d’énergie subtils), du chamanisme, etc. Elle concerne  tous ceux qui s’intéressent à ces disciplines spirituelles, seule l’étude des rêves permet d’appréhender rationnellement ces diverses traditions. Les méridiens, les points d’acupuncture, les centres d’énergie du corps fluidique (chakras) et les canaux d’énergie, apparaissent codés par des symboles dans les rêves. La lecture des rêves permet de comprendre les descentes et les montées d’énergie ainsi que l’épanouissement des chakras en étroite relation avec la guérison  du corps, de l’âme et de l’esprit (ainsi que les interrelations entre ces trois aspects).
L’énergétique chinoise.
• L’étude de la structure tarologique :
Dans mon livre : « Le Tarot Initiatique et le Rêve » je démontre comment  on peut repérer la symbolique d’une lame de tarot dans les rêves ainsi que la progression, dans l’ordre, des 22 figures du tarot contenues dans la succession des rêves. Les 22 lames codent la structure positive de l’évolution de la conscience de l’être humain, le passage de l’inconscient au conscient en  22 phases.

*     *     *     *     *

Intervenant : Bernard MIRANDE  - Psychologue –  Onirothérapeute - Président de l’Association SONGE



Ateliers de théâtre poétique

A partir de textes poétiques (prose, vers libres, vers…) apprentissage de la mise en scène des poèmes.
Utilisation principale des textes de François Brousse, Victor Hugo, etc. mais aussi d’écrits personnels).
Travail collectif.

•    La voix (différents types de voix, modulation, intensité, accent, bruits de bouche…)
•    Les expressions du visage
•    Les mimiques
•    Les mouvements de la tête et du corps
•    La gestuelle
•    Le déplacement scénique
•    Relation entre la forme et le fond
•    L’interprétation personnalisée
•    Les différentes formes d’interprétation
•    Montage poétique
•    …

Dates : le jeudi soir - une fois par mois
Horaires : 20h30 - 23h00
Lieu : Centre d’étude des Rêves – 6 rue de la Sarriette – 34000 Montpellier
Participation : 150€

Formateur : Bernard MIRANDE – Psychologue – Onirothérapeute – Ecrivain – Poète depuis 1968 - titulaire du D.E.A. de littérature française – A Pratiqué le théâtre poétique de 1971 à 1975, récite et joue des poèmes régulièrement dans ses séminaires - A suivi l’enseignement du poète métaphysicien François BROUSSE (de 1978 à 1995)


Ateliers de méditation

MEDITATION ET METAPHYSIQUE : VOIE SPIRITUELLE UNIVERSALISTE
1er cycle
Ce cours a pour a pour objet d’enseigner la théorie et la pratique de la méditation afin que les étudiants expérimentent les techniques de la libération spirituelle afin de progresser vers la réalisation. L’enseignement est universaliste et il répond aux Cherchants d’absolu qui désirent ardemment de progresser quelle que soit leur voie spirituelle.

Programme :
-Etude théorique et pratique de diverses techniques de méditation des voies spirituelles de l’humanité.
-Les types de méditation : prière – concentration – respiration – visualisation – évocation - contemplation – jeûne – ascèse – niveaux et formes de méditation …
-Les 3 étapes de la méditation et leurs expériences.
-Les qualités nécessaires à observer pendant la pratique (posture – état d’âme – direction de l’esprit).
-Etude au cours de l’année de la progression des méthodes et des résultats.
-Etude des différentes interprétations d’une expérience spirituelle (il y a au moins 7 significations complémentaires).
-Les 33 techniques et méthodes  essentielles (LE YOGA POLAIRE DE FRANCOIS BROUSSE, yoga adapté aux occidentaux) ainsi que les centaines d’autres techniques et méthodes. Comment choisir le type d’expérimentation ?
-Les 5 initiations : de la terre – de l’eau – de l’air – du feu et de l’éther.
-Les maîtres, les archanges, les autres entités bienveillantes.

Dates : le jeudi soir - une fois par mois
Horaires : 20h30/23h00
Lieu : Centre d’étude des Rêves – 6 rue de la Sarriette – 34000 Montpellier
Participation : 150€

FORMATEUR : Bernard MIRANDE – Psychologue – Onirothérapeute – D.E.A. de littérature française - Pratique la méditation depuis 1973 – A créé l’Association SONGE en 1981 -A suivi l’enseignement du maître spirituel FRANCOIS BROUSSE (de 1978 à 1995) – Donne un enseignement psychologique et spirituel dans une dimension universaliste depuis 1978 en collaboration avec son épouse Hélène MIRANDE -